mercredi 8 janvier 2014

L'oeuvre de la semaine: la bicyclette ensevelie

Claes Oldenburg et Coosje Van Bruggen, La bicyclette ensevelie, Parc de la Villette, Paris, 1990. 
Matériaux : acier, aluminium, plastique et résine. Peinture émail polyuréthane.
L’installation s’étend sur une surface de 46 x 21,7m


La Bicyclette Ensevelie a été installée sur le parc de la Villette (Paris) en novembre 1990, à la suite d'une commande public de l'oeuvre.
Quatre fragments d'un immense vélo (la roue avant, un morceaux de guidon, la selle et une pédale) semblent sortir de terre.

Cette bicyclette semble abandonnée par un géant. « On a décidé que les parties et les détails seraient un sujet plus adapté pour une sculpture, au lieu d’une monumentale bicyclette en son entier. C’est pourquoi nous avons choisi d’ensevelir la majorité du véhicule. »



Le cadre de cette bicyclette est invisible et de ce fait, passe presque inaperçu aux yeux des visiteurs non avisés. Pour beaucoup, l’installation ressemble à une suite d’agrès, un parcours de sante. Car si les proportions sont respectées, les dimensions sont telles que les quatre éléments se retrouvent éloignés. Il est donc possible de passer entre la selle et la sonnette sans réaliser l’œuvre dans son intégralité.



Le couple d’artistes, habitué à reprendre des éléments de la société de consommation, a opté pour la bicyclette en raison de son importance en France : c’est le pays qui l’a inventé et qui le célèbre chaque été lors du Tour de France.

Oldenburg : « Dans les lieux publics, nos sculptures reflètent à la fois l’environnement et le contexte, mais au travers de notre imagination et notre perception sélective - ce qui les rend personnelles. »
Claes Oldenburg souhaite que ses œuvres soient accessibles à tous et non pas enfermées dans un musée.



L'oeuvre peut être interprétée selon deux sens contradictoires : soit c'est une critique de la société de consommation sous forme de vanité (tous les objets sont amené à disparaître), soit c'est un monument érigé à un objet banal et quotidien, pour célébrer sa beauté.

L'oeuvre se prête à de nombreuses problématiques et thématiques de l'art du XXème siècle :
  • La célébration des objets du quotidien et la transfiguration du banal
  • L'implication du spectateur par des jeux d’échelle, en agrandissant de façon démesuré des objets de petites ou moyenne taille
  • Une réflexion sur le monument et l'Art dans l'espace public, avec une prise en compte du contexte environnementale, sociale ou culturel dans lequel est exposé l'oeuvre
  • Une fiction archéologique, ou archéologie du futur, qui réfléchie sur le mode poétique et ludique au devenir des objets du présent

Claes Oldenburg est un artiste américain figure populaire du Pop Art pour son travail de sculpteur autour des objets du quotidien.

Claes Oldenburg, « Floor Cake », 1962
Ces premiers travaux sont des agrandissements d'objets usuels ou d'aliments, transformées en sculptures molles ou dures.

CLAES OLDENBURG, ventilateur
En 1961, l'artiste ouvre en banlieue The Store, une sorte un magasin qui lui sert aussi d'atelier et dans lequel il vend des sculptures d'objets et de nourriture en papier maché grossierement peints.

Claes Oldenburg dans la boutique-atelier The Store, 1961
À partir de 1975, il collabore avec Coosje van Brugge, historienne d’art, sculpteur et critique, et réalise avec elle des œuvres monumentales. Il l'épouse en 1977.
Ces oeuvres immenses sont toujours des objets de la vie quotidienne ou de la nourriture et entre en relation avec le lieux dans lesquels ils se trouvent, c'est à dire que les artistes tiennent compte des particularités environnementales, géographiques et architecturales mais aussi historique, sociale ou culturel où ils travaillent.


Spoonbridge and Cherry, 1988
 Walker Art Center, Minneapolis, Minnesota 
La dimension grotesque et humoristique de ces anti-monument est très importante pour ce couple d'artiste qui s'amusent beaucoup du hors-champ et de la mise en valeur de l'architecture.

Dropped Cone, 2001
Neumarkt Galerie, Cologne, Germany 

La sculpture la bicyclette ensevelie peut renvoyer à de nombreuses autres oeuvres, soit qui utilisent des objets quotidiens, soit qui traitent du thème de l'enfouissement ou du surgissement de terre. Ci-dessous quelques oeuvres en lien avec ce travail.


Marcel DUCHAMP, Roue de bicyclette, 1913, Roue métallique montée sur un tabouret en bois. Cette oeuvre est un assemblage, c'est à dire une sculpture qui assemble des objets entre eux. Elle fait partie de la série des ready-made de l'artiste qui consiste à ne pas fabriquer (ou le moins possible) la sculpture mais à utiliser des éléments "tout-fait". Les oeuvres d'Oldenburg sont comme des "sculpture de ready-made" et sont un hommage humoristique à Duchamp.
BMX, velo semblant sortir d'un mur dans les rues de Montpellier. BMX est un artiste de street art qui utilise des vélos pour faire des sculptures dans les rues. Plus d'infos ici


Ant FarmCadillac Ranch Installation (1974)
C’est au nord du Texas, près d’Amarillo, que le collectif d’architectes Ant Farm a choisi de place son « Cadillac Ranch », cette sculpture monumentale composée de 10 Cadillacs plantées dans le sol comme si elles étaient tombées du ciel.
À demi enterrées dans le sol avec un angle similaire à celui des pyramides égyptiennes, les véhicules se succèdent tous les cinq mètres en suivant un axe est-ouest. À travers eux, c’est l’évolution de la gamme Cadillac (entre 1949 et 1963) qui est représentée tout en offrant un terrain d’expression original aux tagueurs du monde entier.
En effet, il est tout à fait possible de venir avec sa propre bombe (ou de ramasser celles qui trainent sur place) pour participer à cette œuvre d’art qui est de toute façon régulièrement repeinte.
Sewart Jonhson, The awakening, 1987. Ces quatre éléments de bronze figurent un géant ensevelie que l'artiste installe un peu partout dans le monde.
L'oeuvre d'Oldenburg est aussi à mettre en lien avec de nombreuses créations dans le domaine du Land Art, dont vous trouverez de nombreux exemples ici.


Pour approfondire: 
Un document pdf édite par le parc de La Villette ici
Un article sur un blog pédagogique ici
Sur le travail en général d'Oldenburg ici et ici
Le site d'Oldenburg et Van Bruggen avec toutes les oeuvres monumentales dans l'espace public ici

7 commentaires:

  1. C JOLI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. je trouve ça dommage qu'un travail comme ceci mérite des commentaires aussi cons

    RépondreSupprimer
  4. Sans que j'en comprenne vraiment la raison, les commentaires de ce poste sont devenus le lieux d'échange d'insultes vulgaires. Les commentaires de ce types seront désormais retirés ou bloqués.

    RépondreSupprimer
  5. MERCI beacoup ce site m'aider pour l'epreuve d'hda !

    RépondreSupprimer
  6. Cet article va beaucoup m'aider pour mon oral arts plastiques option ahaha (qui a lieu demain... oups)

    RépondreSupprimer
  7. Un grand merci a l'auteur de cet article
    Ce site est vraiment bien, il va beaucoup m'aider pour mon HDA.

    RépondreSupprimer