samedi 26 octobre 2019

jeu point bonus

Si vous trouvez la réponse à cette énigme avant vendredi prochain, vous gagnez un point bonus sur le prochain travail.
Laissez votre réponse en commentaire de ce poste avec votre prénom, la premier lettre de votre nom et votre classe (exemplePablo P. 6H).Tous les commentaires et la réponse seront publiés vendredi prochain.

Quel est le titre du nouvel album de bande-dessinée du petit gaulois Asterix, sorti ce mois-ci à l'occasion des 60 ans de la création de la série ?




jeudi 24 octobre 2019

La gravure


La gravure consiste à dessiner en grattant un support. 
On obtient un négatif qui sera ensuite enduit d’encre et tamponné sur une feuille afin d’obtenir le dessin en positif.

Différentes techniques:
*eau forte: on couvre une plaque de métal (zinc, cuivre..) d’un vernis qu’on gratte par endroit pour dessiner, ensuite on la trempe plus ou moins longtemps  dans un bain d’acide pour ronger les parties sans vernis. 
A. Durer XVI s

*sur bois, pyrogravure (bois brûlé) ...
Paul Gauguin 

*linogravure: consiste dessiner en incisant  une plaque de linoléum 

Travaux d’élèves de l’option d’arts plastiques 

 


mardi 22 octobre 2019

Le dripping dans l'Art

On nomme dripping en peinture le fait de projeter la peinture sur le support sans le toucher avec l'outil. Cette technique viens de l'anglais to drip, "faire goutter", et a été popularisée par Jackson Pollock et les peintre de l'action painting.
La technique du pouring consiste plus spécifiquement à laisser couler la peinture depuis un récipient percé.
L'article qui suit ne se veux pas une histoire du dripping mais cherche à englober cette technique au sens large.
Par exemple la technique du graffiti à la bombe aérosol peux être considérée comme du dripping si on s'en tiens au fait que la peinture est projetée sur le support sans que l'outil ne le touche.

Les empreintes de mains de l'art pariétale sont le plus souvent des projections de pigments en pochoir plutôt que des empreintes. Si la bouche est l'outil et la grotte le support alors on peux parler d'une idée de dripping

Andrea Del CastagnoLa Cène, 1445
On trouve dans les textures de marbre de cette peinture de la renaissance des projections de peinture qui imite la matière de façon réaliste


Max Ernst, Jeune homme intrigué par le vol d'une mouche non euclidienne, 1942
Artiste surréaliste inspiré par le hasard, Max Ernst est le premier peintre moderne à mettre en avant le dripping en l'intégrant à des compositions semi-abstraites où la géométrie est importante.

Janet Sobel, Milky way, 1945, MoMa New-York
Cette femme est la première artiste a utiliser le dripping pour réaliser des oeuvres abstraite.
Son travail inspirera Jackson Pollock.
 
Hans Hofmann, printemps, 1944
Ici c'est la technique du pouring qui est utilisé
 
Jackson Pollock, number 31, 1950, MoMa de New-York
Pollock explore toutes les possibilités expressives du dripping (violence, calme...) dans d'immenses tableaux peint à même le sol à l'aide d'une peinture industrielle épaisse et fluide. 
Plusieurs détails de la toile en suivant ce lien
   
Pollock travaillant sur Number 32, 1950
 
Jackson Pollock, (Painting 1948 (Peinture 1948),
Peinture (Argent sur noir, blanc, jaune et rouge)), 1948, Centre Pompidou, Paris


Lee Krasner, pierre rose (série couleur primaire), 1969, lithographie
Lee Krasner fut la femme de Jackson Pollock. Peintre abstraite elle s'essaya aussi à la technique du dripping

Marcel Duchamp, Paysage fautif, 1947
Dans cette peinture réalisée pour sa maitresse, l'artiste utilise sa semence pour peindre une oeuvre abstraite.
Andy Warhol réutilisera l'idée dans la série des cum painting et des piss painting qui utilise des fluide corporels à des fin de productions picturales. 

Andy WarholOxidation Paintin, pigments métalique et urine sur toile, 1978
L'oeuvre utilise le principe de l'oxidation des pigments par l'urine de l'artiste

Hermann Nitsche fait partie de groupe de l'Actionnisme Viennois. Dans ses peintures et performances, qui sont des parodies de rituels religieux, et pour lequel il utilise du sang animal qu'il projette sur différents supports.
L'artiste de Body Art Franko B à aussi réalisé lors d'une performance un dripping avec son propre sang.
Otto Muhel est aussi un actionniste viennois. Lors de ses premières performances, considérées comme des libérations psychiques, des modèles sont recouverts de peinture, nourriture et matériaux. Si le corps est le support de la matière déversée depuis des récipient, nous avons là une forme originale et éphémère de pouring.
Leda et le cygne, 1964, photographie
  
Francis Alÿs, la ligne verte, 2004
"Une action de Francis Alÿs menée les 4 et 5 juin 2004 à Jérusalem. Il marche du Sud au Nord de la ville en suivant la frontière qui avait été de facto reconnue après l’armistice de 1949 entre Israël et les Etats Arabes, la ligne verte : frontière aujourd’hui gommée, abolie par la colonisation, absente des cartes officielles israéliennes. Il marche pendant deux jours, sur 24 kilomètres, utilisant 58 litres de peinture qu’il laisse négligemment couler d’un pot tenu au bout de son bras, inscrivant la carte même sur la terre." (source)


  
JonOne, Royal Heart
Certains graffeur utilise les coulures de feutres et sprays dans leurs peintures

Nebaycelui qui accepte, 2019

 
Kidult, tag à l'extincteur




   
Flow painting, desir
Des portraits figuratifs réalisés avec la technique du dripping
 
Flow painting, Miles davis, peinture sur disque vinyle

Nikki De St Phalle, Tir, séance 26 juin 1961
L'artiste cache des poche de peinture dans le tableau puis tir dessus au fusil et la peinture dégouline sur la peinture blanche qui recouvre le support. Une forme originale de travailler les coulures.


 
Robert Rauschenberg, Combine painting, 1954
Dans les assemblages de l'artiste, les coulures sont des parodies gestuelles (simulacre) de l'action painting qui s'enlise dans un académisme formel.
D'autres combines en suivant ce lien

lundi 21 octobre 2019

Travaux en recyclage des élèves de 5ème sur un EPI l’Homme et la nature en lettres et arts plastiques














Actualité du café pédagogique

L’invitation de la semaine : « Figure d’artiste » au Louvre
Les écoliers, collégiens et lycéens sont invités à découvrir gratuitement la nouvelle exposition de la Petite Galerie du Louvre, en visite autonome avec leurs professeurs ou en visite commentée par un médiateur du musée. Pour sa 5ème saison, cet espace dédié à l’éducation artistique et culturelle propose une exposition intitulée « Figure d’artiste ». Une trentaine d’œuvres sont analysées, décortiquées pour que les visiteurs trouvent une réponse à la question suivante : comment s’est développé la figure de l’artiste dans le temps ? Comment l’artiste à quitter son statut d’artisan, et affirmer son indépendance ? La nouvelle exposition invite à découvrir l’histoire du statut d’artiste ainsi que sa signification au fil du temps. La Petite Galerie permet au public et particulièrement aux jeunes, de regarder les œuvres autrement et d’explorer un thème d’une manière transversale, grâce à une scénographie et à une médiation innovantes. La littérature est l’art invité cette année. L’exposition « Figure d’artiste » accompagne les différentes expositions que le Louvre va consacrer à la Renaissance. Des pistes de réflexion sont proposées aux professeurs, par discipline et niveau, du primaire au lycée, pour préparer leur sortie scolaire, guider leurs élèves dans l’exposition, et la poursuivre en classe.
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2019/10/18102019Article637069844575181908.aspx


Léonard de Vinci expliqué aux enfants
Alors que le Louvre ouvre une merveilleuse exposition sur Léonard de Vinci, Rue du monde accompagne le 500ème anniversaire de sa mort par un livre hommage qui met à la portée des enfants (à partir de 9 ans) son oeuvre. Karim Ressoumi-Demigneux, un spécialiste de l'art de la Renaissance, sélectionne les oeuvres. Il fait découvrir l'engagement humain, artistique et scientifique de Léonard de Vinci. Le livre est aussi une initiation à la révolution artistique de la Renaissance. Il la situe dans ses prolongements : par exemple la Joconde interprétée par Léger, Dali ou Duchamp. 500 ans après L de Vinci est toujours vivant !
Karim Ressoumi-Demigneux, Et Léonard de Vinci réinvente la peinture, Rue du Monde, ISBN 978-2-35504-590-5. 23.90€
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2019/10/18102019Article637069844478150973.aspx


Bruno Devauchelle : Les écrans font-ils grossir ?
La multiplication des émissions, livres, articles (le numéro 917 de 01NET par exemple), rapports (voir les liens et références en bas de cet article) sur la place des écrans dans notre vie (adultes et jeunes) est un signal qu'il faut prendre en compte. Ne serait-ce parce qu'il est important d'aider à y voir clair (si c'est possible) et au moins permettre à chacun de faire œuvre de discernement (pour reprendre le mot de notre ministre). Les échanges parfois violents sur les réseaux sociaux mais aussi dans les médias de flux montrent qu'il y a là une question d'analyse, de compréhension, de recherche. Lors de son colloque d'avril 2019, l'Académie des Sciences a tenté d'apporter un nouvel éclairage, suffisamment large et scientifique, pour que nous ayons une bonne base de réflexion. La conclusion de ce colloque met en avant le rôle de l'école et des enseignants.
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2019/10/18102019Article637069844583931852.aspx

Un guide pour la biodiversité au lycée
" Enseignants, le tout nouveau guide méthodologique « Accueillir et gérer la biodiversité au lycée » vous offre, à travers la réalisation concrète d’espaces dédiés à la biodiversité, la possibilité d’accompagner vos élèves dans la compréhension des enjeux éthiques et scientifiques de la biodiversité. La progression pédagogique suggérée dans ce guide s’organise autour de deux objectifs principaux : Sensibiliser les lycéens aux enjeux de la préservation de la biodiversité par l’apport de connaissances (définitions, enjeux, données régionales); Accompagner les lycéens dans des actions d’aménagements où la biodiversité pourra trouver un refuge et où elle pourra être observée et suivie". Le guide créé par les Espaces naturels des Hauts de France donne des idées concrètes de séquences pour sensibiliser les lycéens. Idées à suivre facilement dans les Hauts de France, idées à adapter ailleurs.
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2019/10/18102019Article637069844514557296.aspx

Qu'est ce que le numérique permet d'apprendre à l'école ?
"Peut-être que certaines attentes étaient trop « simplistes »", écrivent André Tricot et Franck Amadieu dans une nouvelle Note du conseil scientifique de la Fcpe. " Le numérique améliore la motivation des élèves… mais modestement. En aucun cas, il ne peut résoudre le problème des élèves qui ne sont pas motivés pour apprendre. Le numérique permet un apprentissage plus actif… et plus exigeant. Mais l’apprentissage actif n’est pas tant une question de support que d’engagement cognitif des élèves. Le numérique favorise l’autonomie des élèves… mais seulement pour les plus autonomes et les plus motivés d’entre eux. Le numérique permet de s’adapter aux besoins particuliers des élèves… mais c’est un domaine dans lequel les progrès à faire sont encore immenses, tant en recherche qu’en développement. Les enseignants utilisent peu les outils numériques…quand ces derniers n’apportent rien", précisent ils. "En général, de nombreux enseignants utilisent des outils numériques quand ceux-ci apportent une réelle plus-value, sans faire perdre trop de temps. Cette plus-value est spécifique à la discipline, à la fonction pédagogique, à l’apprentissage visé, précisément."
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2019/10/17102019Article637068953012182756.aspx