mardi 10 octobre 2017

L'oeuvre de la semaine du 11 Octobre 2017: Naissance de l'Abstraction



Comme le montre la petite vidéo, l'abstraction n'est pas le fait d'un artiste isolé mais le résultat progressif des recherches de plusieurs personnes dans toute l’Europe du début du XXème siècle.

Historiquement la première oeuvre abstraite est une aquarelle de l'artiste russe Wassily Kandinsky de 1910. Mais il semblerait que cette petite oeuvre soit de 1913 et que l'artiste l'ait anti-datée pour être reconnu comme l'inventeur de l'abstraction.
Sa determination à vouloir faire partie de l'histoire de l'Art se matérialise dans la création d'une école, l'écriture d'articles et d'un livre fondamental pour la peinture abstraite: du spirituel dans l'Art.
Ce livre publié en 1911 fait état d'une vision mystique et transcendantale de l'Art.

« Une oeuvre d’art n’est pas belle, plaisante, agréable. Elle n’est pas là en raison de son apparence ou de sa forme qui réjouit nos sens. La valeur n’est pas esthétique. Une oeuvre est bonne lorsqu’elle est apte à provoquer des vibrations de l’âme, puisque l’art est le langage de l’âme et que c’est le seul. »

Wassily Kandinsky, Sans titre, 1910 ? Aquarelle et encre de Chine sur papier, 49,6 x 64,8 cm
Déjà, avant 1910, Wassily Kandinsky se libère de la couleur et du ton local dans des paysages expressionnistes aux couleurs vives. On raconte que l'idée d'une peinture abstraite serait venue au peintre en voyant un de ses tableau posé à l'envers dans l'atelier.

Kandinsky, Paysage de montagne et église, 1910

Plus probablement Kandinsky est marqué par la vulgarisation du monde scientifique dans des revue et la nouvelle perception du réel qu'offre la photographie au microscope. Les tableau de l’artiste peuvent être inspiré par ces images de la vie microscopique.
Kandinsky est aussi influencé par la musique de son ami Arnold Schoenberg dont les tableaux peuvent être une transposition visuelle (Question aux élèves: est-il possible de représenter la musique ?). Les titres des tableaux sont d'ailleurs souvent Composition ou Improvisation et joue sur les rythmes et les tonalité.

Kandinsky, Composition VIII, 1923, huile sur toile

Kandinsky, Jaune, rouge, bleu, 1915

Au Pays-Bas Piet Mondrian cherche à la même époque à dépasser les principes du cubisme qui consiste à affirmer la planéité de la surface et éclater la forme en de multiple points de vues, comme une sorte de nouvelle dimension de la vision.
Sa série sur l'arbre, réalisée entre 1908 et 1912, nous montre une tentative de synthèse du réel qui débouchera sur un vocabulaire réduit à l'essence de l'Art: Lignes horizontales et verticales, aplats de couleurs primaires, cyan, jaune, magenta.

évolution du style de Mondrian depuis l'arbre rouge (1908-10) jusqu'aux compositions géométriques qui feront sa célébrité
En 1917, Piet Mondrian et Théo Van Doesburg fondent la revue De Stijl ("le style") qui deviendra rapidement un mouvement artistique englobant peinture, design et architecture et posera les bases de l'école du Bauhaus.

On peux voir sur ce montage qui utilise la trame d'un tableau de Mondrian, Un couverture de la revue, la maison Schroder et la chaise rouge-bleu de Rietveld et un tableau de Van Doesburg qui travaille sur des lignes diagonales. 

Sophie Taeuber-Arp fut très proche du mouvement De Stijl et de Van Doesburg, avec qui elle collaborera pour la décoration de l'Aubette.

En Russie, lors d'un exposition en 1915, le peintre Kasimir Malevitch, après être passé par une formation de dessin technique et avoir peint dans de nombreux styles (réalisme, fauvisme, cubisme, futurisme...), présente des tableaux d'un genre radicale qu'il nomme suprématisme.

Exposition 0,10 de 1915 avec des oeuvres de Malevitch, dont le célèbre carré noir sur fond blanc dans un angle

 Inspiré par la simplicité des peintures d'icône byzantine, Malevitch ira au bout de la possibilité de l'abstraction avec le premier monochrome carré blanc sur fond blanc avec de revenir vers une peinture plus figurative mais toujours géométrique.

MALEVITCH, carré blanc sur fond blanc, 1918

"Le suprématisme est le sémaphore de la couleur dans l'illimité. J'ai débouché dans le blanccamarades aviateursvoguez à ma suite dans l'espace sans fin."



Kazimir Malevich, Femme au râteau, 1930

L'historien de l'Art est un des premier à placer Sophie Taeuber-Arp parmi les pionniers de l'abstraction. Né en suisse elle va contribuer à l'invention et la diffusion du mouvement Dada à Zurich avec son futur mari Jean Arp, allemand fuyant les prémices de la première guerre mondiale.
Sa formation aux Arts Appliqués, son rejet de la peinture à l'huile bourgeoise au profit de l'aquarelle, du collage, de la tapisserie, son intérêt pour le hasard et les travaux collectif, vont faire naître des Oeuvres d'Art qui vont traverser tous les courants de l'abstraction: Dadaïsme, surréalisme, fonctionnalisme...

Sophie Taeuber-Arp, Formes élémentaires en composition verticale-horizontale, 1917, gouache, (29 x 24 cm). Stiftung Hans Arp und Sophie Taeuber-Arp e.V., Rolandswerth, inv. 003.550 (artwork in the public domain; photograph provided by Stiftung Hans Arp und Sophie Taeuber-Arp)

Sophie Taeuber-Arp, Composition en taches quadrangulaires, polychromes, denses, 1921, gouache, (26 x 35 cm). Stiftung Hans Arp und Sophie Taeuber Arp e.V., inv. 003.121 (artwork in the public domain; photograph provided by Stiftung Hans Arp und Sophie Taeuber-Arp)

Jean Arp et Sophie Taeuber Arp, Duo-Collage, 1918
Les carrés de papier sont découpés au massicot et collé de façon aléatoire pour réduire au minimum l'intervention de l'artiste

On constate que Sophie Taeuber-Arp passe très facilement d'une abstraction organique, vive, coloré, amusante et lyrique à une abstraction géométrique pouvant aller jusqu'à l'austérité.

Sophie Taeuber-Arp, Tapisserie Dada, composition à triangle, rectangles et partie d'anneaux, 1916, tapisserie, laine, 41 x 41 cm OEUVRE AU PROGRAMME. Un tableau de petit format qui rejette la peinture à l'huile et propose des ponts avec les Arts Appliqués qui est la formation de Sophie Taeuber.
Sophie Taeuber-Arp, Composition avec cercles et demi-cercles, 1935

D'autres artistes importants vont contribuer à la naissance de la peinture abstraite. Jean Arp et ses tableaux reliefs, sculptures plates sans cadres, Frantiseck Kupka, peintre médiumnique autrichien, ou Sonia Delauney, amie proche de Sophie Taeuber qui va s'éloigner progressivement de la figuration cubiste. Certains cubistes iront très près d'une certaine forme d'abstraction mais gardent toujours la référence au réel. Le tableau Ma jolie de Pablo Picasso est peut être la toile qui s'éloigne le plus de son référent, mais l'artiste ne franchira jamais cette ligne.

Jean Arp, Relief concret, 1916-1923, bois découpé et peint.
Le mari de Sophie Taeuber fait des bas-relief en bois peint dans une abstraction organique qui s'inspire des formes de la nature. IL n'y a plus de cadre dans ces travaux aléatoires

Jean Arp, Portrait de Tristan Tzara, 1916, bous découpé et peint
Ce tableau est intéressant sur la question de la REPRESENTATION car il propose un portrait abstrait ce qui peux sembler antinomique

Frantisek KupkaVertical Plains Blue and Red, 1913  


Sonia Delaunay, Prismes électriques, 1914, huile sur toile, 250 x 250 cm, Musée National d'Art Moderne, Centre Pompidou, Paris
Pablo PicassoMa Jolie, 1911
Le tableau le proche de la manière abstraite de l'artiste qui s’intéressait beaucoup aux nouvelles manières de peindre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire