mardi 18 février 2020

Palmarès Angoulême 2020

Palmarès du Festival d'Angoulême

Le Grand Jury, composé des auteurs Marion Montaigne et Simon Roussin, du chanteur Dominique A, du journaliste sur France Inter et France Télévision Ali Baddou, de l'actrice et réalisatrice Noémie Lvovsky, de la journaliste du Figaro Aurélia Vertaldi et du libraire Olivier Maltret, a attribué les prix suivants au sein de la sélection officielle 2020 : 
  • Le Fauve d'Or - Prix du Meilleur Album (ce prix récompense le meilleur album de l'année, quel que soit son genre, son style ou sa provenance géographique) : Florent Grouazel et Younn Locard se sont hissés sur la première marche du podium avec Révolution t.1 (Actes Sud - L'An 2).

  • Prix Spécial du Jury (ce prix récompense un ouvrage pour ses qualités narratives, graphiques et/ou l'originalité de ses choix) : le roman graphique de Seth, Clyde Fans (Delcourt), remporte le prix en 2020. Clyde Fans raconte l'histoire de deux frères qui ont hérité de l'entreprise de leur père après que celui-ci les a abandonnés.

  • Prix de la Série (ce prix récompense une oeuvre composée de plusieurs volumes (trois minimum) : le mangaka Gou Tanabe a reçu le prix avec Dans l'abîme du temps (Ki-oon), une adaption du maître de l'horreur, H.P. Lovecraft. Un chef-d'œuvre SF cauchemardesque qui combine un voyage dans le temps et un terrifiant transfert de personnalité. 

  • Prix Révélation (ce prix distingue l'œuvre d'un auteur en début de parcours artistique) : Lucarne de Joe Kessler (L'association) est une "expérience graphique et narrative singulière, signée par le directeur artistique de l'éditeur anglais Breakdown Press, pour dire la peur, le plaisir ou les odeurs, soutenue par une narration hypnotique et une vision originale du monde".


  • Prix du Public France Télévisions : Saison des roses de Chloé Wary (Flblb) place l'éman­­ci­­pa­­tion fémi­­nine au centre d'un terrain de foot de banlieue : "On nous prend pas au sérieux nous les meufs. Des fois je me dis que ce serait plus simple si j'avais des couilles. - C'est pour ça que tu t'ha­billes comme un mec. - Arrête on dirait ma mère ! - T'façon même en talons tu serais pas plus fémi­ni­ne… - Une gazelle, ça court pas en talons".

  • Fauve de l'Audace : Acte de Dieu de Giacomo Nanni est "un envoûtant récit polyphonique", au visuel pointilliste, "qui alterne entre errance d'un chevreuil, scènes de chasse et discours sur la fin du monde par le prisme d'un terrible séisme".

Un jury composé d'enfants, ainsi que des auteurs, attribue, au sein de la sélection jeunesse :

  • Prix Jeunesse (ce prix récompense une oeuvre destinée au jeune public) : l'album Les Vermeilles de Camille Jourdy (Actes sud BD) a remporté le prix 2020. L'album, pour les enfants à partir de 7 ans, raconte l'histoire de Jo, qui, ennuyé d'un pique-nique en famille, se met à vagabonder dans une forêt mystérieuse où il rencontre des lutins, un cyclope, un enfant à oreilles de chat, un renard qui parle et des poneys colorés, les Vermeilles. Un conte lumineux et inquiétant.

  • Prix Jeune adulte (ce prix récompense une oeuvre destinée aux adolescents à partir de 13 ans) : la mangaka japonaise Akiko Higashimura remporte le prix 2020 avec Le Tigre des neiges, tome 4 (Le Lézard noir), qui raconte l'histoire d'un des plus fameux guerriers du Japon du XVIe siècle, surnommé "le tigre d'Echigo" et qui en réalité été une jeune fille hors du commun, élevée par son seigneur de père pour devenir une combattante.

Le Grand Jury attribue au sein de la sélection patrimoine :

  • Prix du Patrimoine (ce prix récompense une oeuvre de l'histoire mondiale de la bande-dessinée, et son travail éditorial permettant de la redécouvrir) : La main verte et autres récits de Nicole Claveloux (Cornelius) est le premier volume d'un recueil d'histoires poétiques décrivant "un monde absurde et drôle dans lequel la réalité joue à cache-cache avec la raison".

Un jury de personnalité attribue le prix du polar SNCF :

  • Fauve Polar SNCF (ce prix récompense un polar en bande dessinée, qu'il soit une création ou l'adaptation d'une oeuvre littéraire) : No direction d'Emmanuel Moynot (Sarbacane) est un road movie de papier en forme de récit choral qui suit deux tueurs en série dans une course folle à travers l'Amérique.

Le prix Goscinny récompense un scénariste pour l'ensemble de sa carrière :

  • Prix Goscinny : Gwen de Bonneval et Fabien Vehlmann (Dupuis), co-scénaristes de la série Le Dernier Atlas (Dupuis) succèdent à Pierre Christin. Les deux auteurs ont fait leur preuve chez Spirou puis ont crée ensemble la série Samedi et Dimanche chez Dargaud. Plus tard, ils ont collaboré sur 5 tomes de Spirou et Fantasio.

Enfin, un jury spécialisé récompense la meilleure publication non professionnelle avec :

  • Prix de la Bande Dessinée Alternative (ce prix est sélectionné parmi une trentaine de publications non professionnelles en compétition, sans distinction d'origine géographique ou de périodicité) : Komikaze (Croatie) d'Ivana Armanini.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire