samedi 14 décembre 2019

Actualité du café pédagogique

Création de l'Institut national supérieur de l'éducation artistique et culturelle
Le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) a approuvé le 12 décembre le projet de création de l’Institut national supérieur de l’éducation artistique et culturelle (INSEAC). Cette nouvelle structure, intégrée au Cnam, aura pour mission la formation initiale et continue, ainsi que la recherche dans le domaine de l’éducation artistique et culturelle sur l’ensemble du territoire. L'INSEAC sera implanté à Guingamp. Sa gouvernance sera assurée conjointement par le ministère de l’Éducation nationale, celui de l'Enseignement supérieur, la Culture, le Cnam, le Conseil régional de Bretagne, le Conseil départemental des Côtes d’Armor, Guingamp-Paimpol Agglomération, la ville de Guingamp et l’association gestionnaire du Cnam en Bretagne. "Destiné à devenir un campus d’excellence, l’INSEAC aura pour vocation de structurer la politique nationale de l’éducation artistique et culturelle (EAC). Depuis son implantation en Bretagne , région pilote de l’objectif 100% EAC, et avec le soutien de l’ensemble des collectivités territoriales, l’institut pourra s’appuyer sur le réseau des 250 centres du Cnam sur l’ensemble du territoire", assure le Cnam. " Sa principale mission sera de concevoir et dispenser une offre de formation professionnelle supérieure certifiante à partir des référentiels de l’EAC, en lien avec les acteurs professionnels. Les enseignants seront intégrés à l’équipe pédagogique nationale EPN 16 « Innovation ». Les formations délivrées, en phase avec les opportunités offertes par la loi sur la formation professionnelle (blocs de compétences, VAE…) s’adresseront à un large panel d’auditeurs, notamment les étudiants en licence, master, DN-MADE, écoles d’art, mais aussi les professeurs des écoles, les animateurs des collectivités territoriales et du monde associatif, les médiateurs culturels des institutions culturelles, ainsi que les a rtistes".
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2019/12/13122019Article637118204975832987.aspx

LA CLASSE

Bruno Devauchelle : Le numérique et les parents
L'utilisation des moyens numériques par les enfants est d'abord une affaire de parents et de tous les adultes. Aller à l'école est aussi une affaire de parents mais aussi d'adultes professionnels. Les moyens numériques sont des "objets de transaction" entre les enfants, les parents, et l'école. L'école, ayant jadis et encore largement aujourd'hui rejeté la télévision, a très tôt mesuré les enjeux liés au développement de l'informatique dans la société, les nombreux séminaires, colloques et rapport depuis le début des années 1970 en témoignent. Toutefois, à penser "dans son coin", le monde académique n'a pas vu venir la transformation radicale de l'informatique en objet numérique socialisé. C'est en 2002 avec le rapport Proxima que la question est posée de manière explicite et que des pistes d'actions sont envisagées. La place des parents par rapport au système scolaire sera d ès lors questionnée à de nombreuses reprises et envisagée par les différents ministres. Mais il faut attendre 2013 pour que des espaces parents soient institués dans la loi. Il reste encore à ce qu'une application réelle et fonctionnelle en soit faite et surtout que des projets s'y développent alors que dans le même temps les établissements scolaires se sont tous dotés d'outils de partage et de communication numériques avec les familles ou responsables des élèves, voir avec les élèves eux-mêmes
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2019/12/13122019Article637118205205223937.aspx

Qu'est ce que l'autorité en classe ?
"Il n’y a pas d’école sans discipline La discipline scolaire est liée pour partie à toute une réflexion autour de l’organisation spatiale et temporelle, le choix des contenus pédagogiques et leurs formes, la place laissée aux élèves en tant qu’acteur de la classe, … Tous ces choix, lorsqu’ils sont fait avec réflexion, participent activement au respect des règles de la classe. La réflexion autour du fonctionnement de la classe, pour amener les élèves vers un développement de leur autonomie et de leur responsabilité, tout en affirmant le rôle de l’école formateur de la démocratie, doit tendre vers des fonctionnements issus de l’école institutionnelle", écrit Antoine Morel en conclusion d'un superbe mémoire de master. "Le conseil de coopération qui a été développé précédemment est un bon exemple de fonctionnement où la discipline est gérée en partie à travers les élèves eux-mêmes. Cependant il ne suffit pas d’une bonne recette pour faire un bon gâteau". Il n'y a pas de recette en matière d'autorité. Il y a de la cohérence. "Cette formation à l’autorité est un travail de longue haleine. « Et c’est cela le sens de la véritable autorité de l’enseignant. Une autorité qui, contrairement à bien des représentations, n’est pas une capacité innée ! En effet, quoique l’expression fasse sourire ici ou là, il s’agit bien d’ « un art de faire » qui se forme et se travaille tout au long de la carrière".
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2019/12/13122019Article637118204912079315.aspx

Histoire : Féodal Détective
Avec Genially, un petit jeu de découverte, réalisé par Lydia Combeaud Lunel, de ce que sont les relations entre vassal et suzerain dans l'Europe médiévale.
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2019/12/13122019Article637118204873327083.aspx

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire